Une histoire de diva à l'opéra, rien de plus conventionnel. Sauf que celle-ci traverse les siècles sans prendre une ride. Venez découvrir son secret à l'Opéra de Lyon avec cette belle mise en scène de l'œuvre de Leos Janacek.
Beaucoup de bruit pour rien, disait Shakespeare. Berlioz montre qu'au contraire il y a matière à belle musique dans l'histoire de Béatrice et Bénédict, ennemis jurés mais amoureux l'un de l'autre.
Proposée par Romuald&PJ, Accueillir tout le monde présente une trentaine d'œuvres originales qui illustrent la précarité des vies que la misère et la persécution mettent sur le chemin de l'exil. Sensible et sans pathos, c’est un travail qui inscrit dans son matériaux même la vulnérabilité de cette jeunesse.
54 textes inédits de Stéphane Berger trouvent leur place auprès des cyanotypes d'IsaB. Ecrits à partir de l'automne 2021, ils constituent un puissant écho textuel à ce travail photographique tout en nuance. L'œuvre est publiée en épisodes qui s'ajouteront tous les jeudis pour former un tout.
Le défi du tournage était cette scène de tempête et on a effectivement tourné dans des conditions apocalyptiques : dans le brouillard entre 1500 et 2300m d’altitude et par -15°. Pour témoigner de la réalité d’un passage clandestin de frontière en montagne. Pour que le spectateur puisse ressentir concrètement cet enfer blanc...    
Lisa renonce à se marier au prince Eletski et lui préfère Herman, éperdu d'amour pour elle. Mais sa grand-mère la Dame de Pique va truquer les cartes, sur fond d'impérialisme russe, passé comme contemporain. Une éclatante réussite du metteur en scène Timoteï Kouliabine à l'Opéra de Lyon.
Employée modèle, Sylvie Meyer a fini par dire non, et ça a laissé du sang sur les murs de sa boite. Il n'est pas si fréquent que l'opéra traite d'exploitation capitaliste patriarcale, raison pour ne pas louper Otages de Sebastian Rivas.
Une ultime pirouette folk-noise / free-jazz, un flirt à la fois hirsute et fragile comme l’est la chimie de la vie, si l’on veut bien se donner le temps d’accueillir l’inconnu, de renverser la table des éléments pour les faire danser au bord du mystère…
Saloon, chevauchées, poker, coups de revolver, shérif, indiens et bandits… C'est un véritable western que propose Puccini. La Fille du Far West parviendra-t-elle à repousser les avances des chasseurs d'or ? Prenez la prochaine diligence jusqu'à l'Opéra de Luon pour le savoir.
La caricature et le dessin de presse n’ont pas partout bonne presse. Arts transgressifs associant humour et critique en tendant un miroir à la société, ils suscitent partout, quand ils ne sont pas interdits, tollés et levées de bouclier...