Retour pétaradant à l’Opéra de Lyon avec Falstaff, personnage bouffon et jouisseur par excellence. Un spectacle réjouissant placé sous le signe de la bonne chère et des belles chairs.
Elle est morte. Trente ans après, la tombe est toujours ouverte, mon pas crisse chaque matin sur le gravier du cimetière de la Guille