Lors de ses vœux à la nation du 31 décembre 1967, le général de Gaulle convoquait Verlaine : "la vie est là, simple et tranquille". Au mois de mai suivant, la vitalité était certes là, la tranquillité un peu moins. Comme quoi l'histoire n'est jamais écrite d'avance…
Lerangdhonneur, c’est… comment dire… un regard d’enfant planté dans une carrure d’ours, tendance Grizzli. Une bière en guise de pot de miel, je le retrouve dans un bar de la X-Rousse pour évoquer son travail artistique : les ours en plâtre, dont une bonne partie proposée à l’adoption. Au-delà de ces ours-trop-mignons qui envoient aux passants un hypnotique message subliminal, se noue une relation toute particulière de lerangdhonneur à l’altérité du nomade urbain. Once upon a time…
Comme Guillaume Tell sauve son fils en atteignant la pomme avec sa flèche, Tobias Kratzer sauve un opéra patriotard avec une mise en scène qui invoque la force émancipatrice de la musique.
Loin des troupeaux imbéciles qui sacrifient toute lecture à l'actualité et pensent que « si ça se vend, c'est que ça plaît donc que c'est bon », Éric Dussert nous convie à gonfler la voile vers de nouveaux archipels...
Ça vient de tomber, y'a RADIOACTIVITY qui jouent au Trokson lundi prochain. On sera le... 9 septembre. Ah merde, j'avais des trucs à annoncer avant !
Après s'être débarrassé de sa cinquième épouse, Barbe-bleue cherche la sixième tout en pensant déjà à la septième. Fin de saison toute en grivoiserie style Second Empire à l'Opéra de Lyon.
Pour les « 40 ans des musiques actuelles », Le Zèbre sort Je suis souterrain, un livre sur la scène indépendante et underground lyonnaise. Les souscriptions sont closes, mais le livre est en vente à librairie Le livre en pente !