De Géronimo à Monica Proietti, en passant par Jules Bonnot et Angela Davis, la collection collection Révolté(e)s, rebelles et hors la loi éditée par la Poule Rouge regroupe 24 portraits, par 24 artistes, de personnages qui, un jour, se sont rebellés contre le système en place.
D'une sombre guerre de succession moyenâgeuse, Claus Guth fait une évocation des sources familiales des terreurs enfantines. Il fait surtout de ce Rodelinda de Haendel un beau moment d'opéra, sous la direction de Stefano Montanari.
L'Opéra de Lyon a récemment présenté Summerspace et Exchange. Deux pièces du même Merce Cunningham, mais créées à des époques différentes et à l'inégale capacité à nous émouvoir aujourd'hui.
Le pire cauchemar de Laurent Wauquiez ? Il est forcé de suivre Judith Butler dans une interminable et épuisante balade, au cours laquelle elle lui explique longuement et doctement que la famille hétérosexuelle patriarcale n’est pas une fatalité…
Cette année encore, le début de saison sent le souffre à l’Opéra de Lyon. Après une excellente Damnation de Faust il y a trois ans, retour de l’ambiance infernale avec une nouvelle adaptation chantée du mythe de Faust, en l’occurrence celle d’Arrigo Boito. Pour nous persuader qu'une nuit de sabbat ne saurait se passer de boule à facette.
Les Éditions du Typhon débarquent en librairie et nous rappellent que la littérature est un phœnix, un art de se consumer et de renaître de ses cendres.
Le collectif de danse théâtre Peeping Tom reprend une de ses pièces cultes, 32 rue Vandenbranden, dans une version recréée pour le ballet de l’Opéra de Lyon. Ouverture de la 18ème Biennale de la danse de Lyon.