La Maison n’est pas un livre sur la prostitution à Berlin. C’est un livre de et sur Emma Becker, une jeune femme engagée dans une carrière d’écrivain qui a imaginé et réalisé une expérience littéraire inédite : devenir prostituée pour en écrire le récit.
« Rien de bon quand j’arrive » ? Au contraire ! Nomad’s Land (Modulor Records, 2020), dernier album de Dooz Kawa, c’est bien du bon. Toujours la même exigence que dans les précédents opus. Toujours ce même sens de la formule, cette agilité dans l’appariement improbable des mots qui fait le propre de la poésie. Toujours ce jeu dans le flow porté par la voix éraillée de Dooz K.O. au service d’une éloquence libératrice « Pour acheter une vie d’otage tout c’que j’peux offrir c’est du son ». 13 titres qui fusent sur des samples toujours aussi décalés. Ici une boite à musique, là cet extrait d’une vidéo d’enfants qui dans les années 1970 confiaient leurs inquiétudes sur l’an 2000. Touchant, ce mioche, qui aurait pu être nous, qui livre pèle mêle sa peur de la « bombe H et du mariage ». Mais le son, chez Dooz Kawa, c’est surtout une attention particulière portée à la mélodie,…Continue Reading
vous voilà à bord du vaisseau hypnotique que Refn a concocté pour votre visite des tréfonds de l’âme humaine...
Sociologues du monde entier, venez, la société italienne montre des facettes habituellement cachées... Ou alors attendez un peu, ça va arriver près de chez vous...
En 2017, Bastien, vingt ans, fier d’être Picard et patriote, s’engage naturellement aux côtés du Front national pour aider le parti de Marine Le Pen à remporter la campagne présidentielle. Étienne Chaillou et Mathias Théry proposent un film subtil sur les ambitions politiciennes et leurs limites quand l’extrême droite se cherche une honorabilité.
24 héroïnes + 1 portraitiste immergé(e)s corps et âmes dans un univers mixant à l’envi Punk, Guérilla et Philosophie...