Les Éditions du Typhon débarquent en librairie et nous rappellent que la littérature est un phœnix, un art de se consumer et de renaître de ses cendres.
Un chef d’œuvre, ça ne court pas les rues de l'Histoire. Souvent, ça dort à l'ombre, au fond d'une contre-allée de la culture, dans un angle mort propice au repos et à l'oubli. Et puis un beau jour, un inventeur survient... Monsieur Toussaint Louverture.
L'art brut n'est donc pas en premier lieu une remise en cause esthétique et psychanalytique, mais bien plutôt sociologique, politique et anthropologique. En sapant la culture officielle – celle, dominante, des faiseurs du bon goût -, l’art brut bouscule l’art institué de son piédestal...
Avis aux « amateurs d’aventure, de pure évasion et de divertissements puérils, aux amoureux du ridicule et du bizarre »
En seize ans et autant de romans, il s'impose comme le roi du Gonzo au pays du bling-bling, des alligators, des requins de la coke et des fusées dans l'espace...
Rare artisan du 7ème art à cultiver le cinéma muet au XXIème siècle, Guy Maddin est un Méliès qui nous vient du froid...
Drôle et terrible, acide et sublime, un tourbillon de siphonnés pour conjurer l'assouvissement illimité des plaisirs...