Paulette découvre alors que l’Ambuscade n’est autre que l’ancien « Monde à l’envers »: elle se retrouve projetée 20 ans en arrière… Grosse claque. Elle délire sur la boutique du groupe. Elle se rend aussi vite compte que derrière les mots « Uber Alles » et « Andalousia » mis côte à côte, se cache une lourde vérité, la montée de l’extrême droite en Europe. (Bon, au début, elle a pensé que peut-être, ça avait un lien avec taxis). Le groupe punks Natsat ont apporté leurs petits plats Andalous et se sont organisés un pique-nique improvisé devant le bar. Paulette ressent que toute la convivialité et l’hospitalité du sud se sont installées à l’Ambuscade. Et que « la comida » reste la pierre angulaire de la communauté Andalouse. Leur punk est doux, suave, et violent à la fois, le chanteur est charismatique, (il se met en scène avec un poteau du milieu de salle, juste devant la scène,…Continue Reading
Les aventures de Paulette... Un festival.
essaye juste de faire preuve d'un minimum d'autorité pour que la classe ne devienne pas un sas de décompression de toutes les frustrations qu'ils ont accumulées, durant leur journée sur snap...
Dans une cave lyonnaise un soir… Paulette rencontre un groupe de punkettes. Elles sont fraîches avec des caractères bien trempés . Paulette tombe sous le charme. Et espère les voir rapidement sur une scène !
Pas besoin de chapeau pour une chronique de la vie ordinaire, il suffit de cliquer pour s’envoler pour le voyage dans un monde que vous côtoyez quotidiennement, une rue, une place, un quartier… Dessins de Céline Passerieu
Pas besoin de chapeau pour une chronique de la vie ordinaire, il suffit de cliquer pour s’envoler pour le voyage dans un monde que vous côtoyez quotidiennement, une rue, une place, un quartier… Dessins de Céline Passerieu