★ PHIL NOIR ET BLUES…ET FIN ★
Hello darkness, my old friend … déjà plus de cinq mois, Charb, et j’ai tardé à clôturer (il faudrait dire cautériser) la dernière mouture chansonnante d’une chronique autour du polar que nous avons commencé en septembre 2005. Presque dix ans de collaboration irrégulière pour Le Zèbre !
★ PHIL NOIR ET BLUES 1 ★
Ici la lutte de classes n’est pas absente de la même façon que dans le roman policier à énigme ; simplement ici les exploités ont été battus, sont contraints de subir le règne du Mal….
Phil Noir - Philippe CORCUFF/dessin de CHARB
★ PHIL NOIR 21 ★
À la manière du détective Lew Archer, j’avais, « plus jeune », quelques illusions manichéennes sur « les bons et les méchants ». Dans mon cas, il s’agissait plus particulièrement des « bons » - la gauche ! – et des « méchants » - la droite ! – en politique.
★ PHIL NOIR 20 ★
John Turner, ancien flic et ancien taulard, devenu à sa sortie de prison psychologue, se réfugie à la campagne dans le Tennessee. Toutefois il va être réimpliqué dans une affaire criminelle à la demande du shérif local.
Marmaduke « Googy » Gannder, le personnage d’écrivain velléitaire et alcoolique d’Hallali a une vue bien sombre du monde humain. Cette entrée en matière exprime bien une tendance profondément noire de Jim Thompson (1906-1977). L’auteur de The Kill-off n’a d’ailleurs pas hésité à refiler son cafard au cinéma.
★ PHIL NOIR 18 ★
Cette chronique aurait pu être titrée « Les leurres du complot et les nœuds de l’ego : les chemins des complications de la vie ». Le narrateur ? Spenser, détective de son état, qui enquête dans la petite ville de Port City, près de Boston, à la demande de sa compagne, la psychologue Susan Silverman.
★ PHIL NOIR 17 ★
Le temps des vacances a été propice à des rêveries, sous le soleil, aux senteurs de crème solaire, avec le clapotis des vagues en fond sonore. Un léger assoupissement, et notre Hollywood intérieur s’imaginait en cinémascope : tablettes de chocolat à la place de la petite bedaine, muscles profilés, bronzage luisant, Ray-Ban…
★ PHIL NOIR 16 ★
James Crumley, le grand auteur américain de romans noirs, et en particulier du déjanté Dernier baiser (1978) auquel a été consacré le Phil noir 8 , est mort le 17 septembre 2008 à l’âge de 68 ans
★ PHIL NOIR 15 ★
Laurie Lynn Drummond a fait partie de la police de Baton Rouge, en Louisiane. Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous est son premier ouvrage.
★ PHIL NOIR 14 ★
Ainsi parle, dans Ville noire ville blanche, Lorenzo Council, 47 ans, surnommé « Big Daddy », à Brenda Martin, la paumée dont l’enfant à disparu. Lorenzo est noir, Brenda blanche.
★ PHIL NOIR 13 ★
Lune sanglante apparaît comme un des grands textes du grand auteur noir qu’est l’Américain James Ellroy. Jean-Patrick Manchette en a même fait « un des plus remarquables romans noirs de la décennie, par sa préoccupation intellectuelle élevée, son écriture savante, et, pour le dire balistiquement, son épouvantable puissance d’arrêt »
★ PHIL NOIR 12 ★
Ainsi se termine Le petit bleu de la côte ouest de Jean-Patrick Manchette (1942-1995). Il y a une sécheresse inhabituelle dans le style de celui qui a été considéré comme l’inventeur du « néo-polar » gauchiste français des années 1970-1980.