Démontage-LaurieFabulous 1
Je suis content d’être sorti de l’aliénation. Bon, je vois bien qu’on n’a plus trop de codes communs, de culture de groupe. Un bouquin dit que pour faire fonctionner un groupe de mammifères de plus de 150 individus, ils doivent avoir des fictions symboliques communes : des Dieux, des Etats, de l’argent, des entreprises, n’importe quoi, mais ils doivent pouvoir se reconnaître sans se connaître, avoir confiance au-delà du clan familial...
rsz_cover-the-big-sleep
Fuyez la rentrée littéraire et plongez-vous dans un polar de Raymond Chandler, l'auteur américain le plus maltraité par l'édition française. Vous aurez en prime la joie d'adresser un pied-de-nez aux hiérarchies culturelles.
rsz_operaenlevementauserail54_copyrightstofleth
"Les femmes ne sont pas des marchandises !" C'est Mozart qui le met en musique et Wajdi Mouawad qui le met en scène dans L'Enlèvement au sérail, pour encore quelques jours à l'Opéra de Lyon
laruedesperches-19- errances
Pas besoin de chapeau pour une chronique de la vie ordinaire, il suffit de cliquer pour s’envoler pour le voyage dans un monde que vous côtoyez quotidiennement , une rue, une place, un quartier … Dessins de Céline Passerieu Errances 2
kimgordon
Entre roulette, poupées et montagnes russes. Un vrai mariage de déraison. Une alchimie doucement Faustienne. Le genre de destinée extra sportive qui aurait quelquefois tendance à faire surchauffer la cervelle de l’auditeur lambda...
202project_Les Cendres Et Le Vent_LP
- Dis Tuco, tu aimes ça la musique ? - La musique ? Ah oui j’aime ça, surtout après un bon déjeuner.
© Laurie Diaz
Il fut un temps où le Net portait l’imaginaire de la contre-culture qui l’avait produit. Synonyme de liberté et d’auto-organisation, il était un espace horizontal, distribué en rhizomes de communautés affinitaires, d’où aurait émergé un monde meilleur, affranchi des logiques territoriales. Qu'en reste-t-il aujourd'hui ?
laruedespercheserrances-cp
Pas besoin de chapeau pour une chronique de la vie ordinaire, il suffit de cliquer pour s’envoler pour le voyage dans un monde que vous côtoyez quotidiennement , une rue, une place, un quartier … Dessins de Céline Passerieu Errances 1
Couv legerete
Catherine Meurisse craignait probablement que la légèreté ne l’ait quittée le 7 janvier, mais il n’en est rien...
seringue
Les premiers symptômes de « la maladie du sérieux », comme on l’appelle en France, son pays d’origine, sont l’importance centrale apportée par le patient à son emploi, ses études, ses opinions politiques, sa foi, sa vie sentimentale ou familiale...
porquetevas2
Une chronic aléatoire oÙ on vous parle cette semaine du livre de Fabienne Swiatly “Du côté des hommes”, de la Brasserie George, d’une rencontre virtuelle avec Léo Ferré, Édith Piaf, Secos et Gégé, La Gale